Mondial Techno+ : Obrigado Portimao !
30
avril.2019

Mondial Techno+ : Obrigado Portimao !

Portimao est une ville portuaire située sur la côte ouest de l’Algarve, qui longe le fond du Portugal jusqu’à la pointe sud-ouest de l’Europe continentale. Prenez l’avion pour Faro et dirigez-vous vers l’ouest, vous retrouverez l’atlantique, la houle, les vagues et les vents balayent de magnifiques plages de sable de hautes falaises et de petits ports de pêche. Un spot parfait pour un Championnat de ce niveau.
Durant toute cette semaine, il y a eu des hauts, des bas, de la joie et de la douleur, mais le véritable esprit Techno a brillé avec beaucoup de sourires et des visages joyeux et fatigués à la fin de chaque journée de course. Le célèbre spot portugais a plus que mérité sa réputation.

A propos de réputation, un jeune coureur mérite une mention spéciale, car il est arrivé ici avec une pression énorme sur les épaules. Avec son double titre de champion olympique jeunes et champion d’Europe 2018, Alexandros Kalpogiannakis était dans le viseur de tous les coureurs et entraineurs. Il a très vite montré ses talents et n’a laissé aucune chance aux autres concurrents de la catégorie « jeunes »…
Si la médaille d'or s’est décidée tôt, le suspense est resté entier pour les deux places suivantes. À la veille de la dernière journée de course, quatre coureurs étaient encore en lice pour les deux autres marches du podium et le vent instable empêchait quiconque de faire une pause. C’est finalement Ioannis Karvouniaris (Grèce) et Grae Morris (Australie) qui montent sur le podium en laissant derrière eux l’espoir portugais Andre Pereira, qui avait pourtant bien commencé le championnat. Une mention spéciale à Kei Miura (Japon), qui était également à la tête de la division Open.

Chez les féminines, en l’absence de grande favorite, les jeux étaient ouverts et c’est la Française  Enora Tanne qui a tout de suite pris le commandement et ne l’a plus lâché de tout le championnat. Elle remporte donc ce Mondial avec 10 courses gagnées sur les 15 courues. La japonaise Kaneko Natsumi qui l’a talonnée jusqu'au bout a dû se contenter de la deuxième place (première dans la catégorie Open). Pendant ce temps, la troisième place était extrêmement serrée entre Nine Rault (France) et Laura Pontes (Portugal) qui monte finalement sur la 3e marche du podium.

Un grand bravo à tous les jeunes coureurs qui ont fait de cet événement un succès. Nous sommes très contents de voir que ceux qui étaient venus de très loin (Australiens, Japonais) ne sont pas rentrés chez eux les mains vides, ce qui devrait encourager davantage de pays d’utiliser le potentiel de la classe Techno 293+ pour développer le windsurf chez les plus de 17 ans dans leur pays et leur donner envie de prendre le chemin des prochains JO Jeunes. Big Up pour Enora Tanne et Alexandros Kalpogiannakis, les grands gagnants de la semaine.

Pour voir les photos les vidéos et tous les résultats de cet événement, cliquez sur https://worlds2019.plus.techno293.org/

Photos: Patrik Pollak

 


Photos - https://worlds2019.plus.techno293.org/gallery/photos
Vidéos - https://worlds2019.plus.techno293.org/gallery/videos
Résultats hommes - https://worlds2019.plus.techno293.org/results/men
Résultats féminines - https://worlds2019.plus.techno293.org/results/women
 Site de l’événement - https://worlds2019.plus.techno293.org